La Ligne verte, paradis des mouflons et des orchidées ?

Publié le par M@rtine

Lu sur le site d'AngolaPress

L`homme n`y est plus, alors la nature y est reine. Depuis la division de l`île, il y a 34 ans, l`environnement de la zone tampon, à Chypre, a pu évoluer à son rythme, offrant un habitat de choix pour des espèces menacées comme pour d`autres, plus envahissantes.
 
Pour la première fois depuis la création de la Ligne verte, entre les positions de l`armée chypriote d`un côté et celles des forces turques et chypriotes turques de l`autre, une poignée de scientifiques ont engagé un recensement systématique de sa faune et de sa flore.
 
"Les écosystèmes de la zone tampon sont un mélange étrange de ce qui existait auparavant et qui a eu une chance d`agrandir son domaine, et d`espèces qui ont été introduites", explique Nicolas Jarraud, un expert français du Programme des Nations unies pour le développement (Pnud-ACT), qui parraine cette étude.
 
Cette zone, entre les deux lignes de cessez-le-feu de 1974, a échappé au développement immobilier effréné qui a ravagé ailleurs l`habitat de nombreuses espèces, sur une île connue pour la richesse de sa biodiversité.
 
Le projet du Pnud-ACT étant en cours, les scientifiques livrent leurs conclusions avec parcimonie : certaines orchidées et tulipes menacées ont été identifiées à l`intérieur de la Ligne verte, de même que des oiseaux dont les populations diminuent ailleurs (alouette des champs, oedicnème criard). 

A lire également, l'article de Jacques Potiron de la SFO - Société Française d'Orchidophilie de Poitou-Charentes et Vendée.

Publié dans Lectures-Sites-Blogs

Commenter cet article

Cath la Cigale 01/02/2008 19:26

Bonjour... grace au blog de Martine27, je découvre le tien et je suis ravie car les orchidées sont mes fleurs préférées... j'en ai modestement quelques unes chez moi que j'arrive à faire refleurir pour certaines... je manque malheureusement de place pour en avoir "beaucoup" mais je ne résiste pas hélas à en acheter de temps en temps.... Chez moi en Provence, il y a aussi des orchidées sauvages dans les collines mais peu de gens le savent...Amitiés provençales - Cath

M@rtine 01/02/2008 20:26

Très contente de faire ta connaissance Cath ! Je suis allée faire un tour sur ton blog : riche de bien belles choses ! Belle réussite aussi que de faire refleurir tes orchidées ! Ce n'est pas le cas de tout le monde...Amitiés,Martine

patricia 11 01/02/2008 10:19

Oui le recencement c' est très bien, mais la protection c' est encore mieux. Dans l' Aude, sur certaines collines autour de certains villages, on y voit pousser des variétés d' orchidées sauvages, bien sûr il est interdit de les toucher. Elle ont des fleurs minuscules, qui pourraient passer inaperçues pour des gens qui n' observent pas.Très interessant ton espace.

M@rtine 01/02/2008 20:31

Merci Patricia ! J'adore également observer les orchidées de nos régions, in situ. Il y a un site super, près de chez moi en Haute-Savoie, qui regorge d'orchidées du cru et je me réjouis du retour du printemps pour aller les admirer à nouveau...