Phalaenopsis fimbriata

Publié le par M@rtine

Voici l'une de mes nouvelles petites merveilles, un Phalaenopsis fimbriata...

D'après Bernard Lagrelle, cette plante épiphyte a été découverte en 1921 à Java. Sa couleur varie du blanc pur, au crème, ou quelquefois au blanc/verdâtre. Certaines formes ont seulement l'extrémité des sépales et des pétales verts ou présentant une suffusion verdâtre.

 

Les segments floraux, et plus particulièrement les sépales latéraux sont ornés dans leur moitié inférieure de barres transversales magenta.

Certaines fleurs sont absolument sans marque, d'autres ont les sépales latéraux presque totalement marqués de colorations.


Le lobe médian et l'apex des lobes latéraux sont habituellement magenta vif. Les callus des lobes latéraux sont jaunes.


Floraison possible toute l'année, avec une prédilection pour la fin de l'été et l'automne.

Ce phalaenopsis se rencontre depuis le niveau de la mer jusqu'à une altitude de 450 mètres. En culture, il lui faut un milieu parfaitement drainé.


Cette espèce est facilement différenciée des autres Phalaenopsis à petite fleur blanche comme les Phalaenopsis tetraspis, Phalaenopsis hieroglyphica et Phalaenopsis micholitzii, par les bords relevés et densément fimbriés du lobe médian, et par le callus très touffu occupant l'apex de ce même lobe.

 


fimbriata.JPG

Publié dans Acquisitions récentes

Commenter cet article

aril 13/07/2007 15:56

on sent la passionnee!!!

M@rtine 13/07/2007 16:10

:0080: