Elixirs d'orchidées

Publié le par M@rtine

Extrait d'un article publié sur le site soignez-vous.com


Les élixirs de fleurs rares : des énergies nouvelles pour le XXIème siècle

Chacun connaît les élixirs floraux du Dr Bach, si utiles pour résoudre un grand nombre de nos blocages énergétiques et psychiques. Cependant, les problématiques de l’être humain ont considérablement évolué depuis plusieurs décennies. C’est dans cet état d’esprit que des phytothérapeutes ont développé d’autres types d’élixirs plus adaptés à nos «tourments» modernes. Parmi eux, les élixirs de fleurs rares offrent une énergie subtile, précieuse et presque disparue.

Les élixirs floraux à usage thérapeutique font aujourd’hui partie de la panoplie courante des spécialistes des médecines naturelles. Dans ce domaine, les fleurs rares – généralement interdites de cueillette – offrent des perspectives étonnantes car leurs conditions de vie – ou de survie – souvent difficiles, les amènent à développer une énergie particulière et des principes actifs spécifiques quasiment introuvables dans d’autres plantes. Seule la technique des élixirs floraux permet de les extraire sans porter préjudice à ces trésors thérapeutiques. Alain Tardif, phytothérapeute, passionné de botanique est parvenu à mettre au point une gamme d’élixirs de fleurs rares qui comprend actuellement 10 espèces de fleurs rares ou très rares de la flore alpine souvent quasiment inaccessibles.

La fabrication de tels élixirs ne peut donc qu’échapper à toute logique industrielle et reste donc totalement artisanale.

La céphalanthère (Cephalanthera rubra)
Cette magnifique orchidée des montagnes et des collines calcaires produit une fleur rose lilacin, dont les pétales évoquent un oiseau ouvrant ses ailes, prêt à s’élever dans les airs. Son énergie favorise précisément cette élévation de l’âme et de l’esprit, tout en restant ouvert aux autres. Cet élixir comprend à la fois une dimension de protection de soi, et d’ouverture aux autres, ce qui le rend utile aux thérapeutes, mais aussi à toute personne qui a un métier d’accueil. En particulier, l’élixir de cette fleur permet de nettoyer l’âme et l’esprit lorsqu’on est en contact avec des gens énergétiquement pas très sains.

Le Sabot de Vénus (Cypripedium calceolus)
Cette orchidée est la fleur la plus emblématique de la flore française. On la trouve principalement en moyenne montagne, dans l’Est de la France et en Côte d’Or, essentiellement sur sol calcaire. Elle a été aussi signalée du côté de Val d’Isère, à près de 1 800 mètres d’altitude. Cette fleur possède un sabot d’un jaune lumineux, qui évoque l’expression du cœur, de la lumière intérieure, le rayonnement de l’aura. Son élixir favorise l’expression de cette aura et le rayonnement autour de soi. (...)

Commenter cet article